EN
Prendre un RDV
< Retour au blog

Baroscope du Nocode : 700 millions de $ levés au 2ème trimestre 2021

Le 2ème trimestre se termine, et avec, le Baroscope du Nocode revient pour vous donner l’état des lieux du marché du Nocode. Après un 1er trimestre qui a vu un montant record d’1 milliard de $ investit dans ce secteur, les investisseurs confirment que le Nocode n’est pas une tendance technologique mais bel et bien une révolution. Ainsi, ces trois derniers mois, ce sont 24 acteurs du Nocode qui ont levé un montant total de 700 millions de $.

Pendant des années, le développement de logiciels a été vécu comme un processus complexe et long. Puis, les outils Nocode sont arrivés. Ils sont en train de transformer la création de logiciels en un processus plus simple avec des délais d'exécution plus courts. Dans sa dernière étude, Gartner confirme d’ailleurs la tendance et révèle qu’en 2024, 80% des technologies seront créés par des non-développeurs.

700 millions de dollars investis dans 24 outils Nocode en 3 mois

Au 1er trimestre, les leaders du marché avaient continué leur capitalisation et trois outils phares étaient sortis du lot : 

  • Calendly, logiciel de planification de rendez-vous, avec une levée de fonds de 350 M$
  • Squarespace, plateforme de création de sites web, avec une levée de fonds de 300 M$
  • Airtable, l’application qui veut démocratiser la base de données pour tous, avec une levée de fonds de 270 M$

Investissements et opérations par mois au 2ème trimestre 2021

Au 2ème trimestre, les levées ont été plus nombreuses (24 vs. 16), bien que moins importantes. Les investisseurs continuent de croire que des places sont encore à prendre pour les nouveaux arrivants, et ce dans de plus en plus de pays. 

Trois outsiders se sont cependant démarqués pendant le trimestre :

  • Figma, outil collaboratif d’interface graphique, avec 200 M$
  • Ada, outil de chatbot, avec 130M$
  • Bryter, plateforme d’automatisation, avec 66M$

Investissements Noocde par pays

Les outils Nocode se développent dans de nombreux pays aujourd’hui, et la France a, elle-aussi, pris la balle au bond. Au mois d’avril, c’est l’entreprise DessIA qui a notamment réussi à lever 6,7 millions de $ pour mettre l’intelligence artificielle au service des ingénieurs. Et chez Alegria.tech, 1ère agence Nocode en France, les projets s'accélèrent considérablement avec 50 clients signés en moins de 6 mois. Startups, PME et grands-comptes, tous cherchent des solutions pour rebondir ou accélérer leurs innovations. 

Investissements Nocode par type de levées de fonds

Tous les types de levées sont concernés par cet engouement. Chez Eldorado, on constate notamment que les montants des levées sont de plus en plus importants quel que soit le secteur. En France, un record a été battu au mois de mai 2021 avec 1,5 milliards d'euros levés par les startups françaises (le montant moyen des levées de fonds est passé de 11 m€ en avril à 23,8 m€ en mai).

Investissements Nocode par typologie d’outils

La grande diversité des typologies d’outils qui ont été financés au cours de ce trimestre montre que le Nocode touche de nombreux secteurs, et demain sans aucun doute également toutes les entreprises. 


Les levées Nocode dans le détail


Baroscope réalisé en partenariat avec Eldorado, plateforme de financement de startups.

Rendez-vous en octobre pour le prochain Baroscope du Nocode !

👉 Revoir le Baroscope du 1er trimestre et son 1 milliard de $ levé.