EN
Prendre un RDV
audio logo

Nocode Maker : le métier de demain

Nocode Maker : un nouveau métier qui fait de plus en plus parler de lui au vu des besoins émergents des entreprises à être plus efficients en interne et à innover. Nous passerons en revue les différentes spécialisations du Nocode Maker et plus globalement à qui s'adresse le Nocode pour comprendre plus en détail en quoi ces profils sont de plus en plus recherchés.

Nocode Maker : de quoi parle-t-on ?

Tout comme un développeur traditionnel, le Nocode Maker est au cœur de la conception de solutions digitales et doit suivre les mêmes méthodologies de développement. Il doit être doté d’une vraie culture "produit" et d’un sens de l’organisation.

Mais à la différence d’un développeur, il va avoir recours à des outils no-code pour la réalisation de ses projets. C’est-à-dire des outils de développement qui ne nécessitent pas de compétences en programmation.

Que peut-on faire avec du Nocode ?

Les cas d’usage sont nombreux mais voici les principaux :

  • Réalisation de sites vitrine ou de sites e-commerce. Webflow et Shopify sont très utilisés pour ces projets.
  • Réalisation d’outils internes comme des ERP (système d’information), des CRM (Customer Relationship Management) pour le suivi des prospects et clients. Bubble est idéal pour leur conception.
  • Automatisation de processus comme du reporting, l’édition et l’envoi de factures, l’envoi de notifications lorsqu’un nouveau prospect est détecté. Make, Zapier ou encore Airtable seront d’une grande utilité !

Spécialisations et missions du Nocode Maker

Maker Automation

Avec l’émergence du Nocode, de plus en plus d’entreprises réalisent l’étendue du possible en termes d’automatisation qu'ils peuvent réaliser en interne. Cette compétence est aujourd’hui très recherchée sur le marché du travail.

Que ce soit pour éviter les erreurs humaines ou gagner en productivité, des compétences en automatisation apportent une grande valeur ajoutée pour les performances des équipes mais aussi pour leur bien-être. Elles permettent aux opérationnels de se concentrer sur des tâches plus créatives et stratégiques.

Outils utilisés : Zapier, Make (ex-Integromat), n8n, Airtable, Notion

Maker Front

Le Maker Front se spécialise dans l’aspect fonctionnel et visuel des sites ou applications qu’il conçoit. Il fait en sorte que l’expérience utilisateur soit la plus fluide, pratique et agréable possible.

Une bonne connaissance en UX/UI (User Experience / User Interface) et des compétences sur des outils de construction de site web et d’automatisation sont essentielles pour devenir un excellent Maker Front.

Outils utilisés : Webflow, Bubble, WeWeb

Maker Full Stack

Ce profil est plus complet et doit couvrir l’ensemble des enjeux de la conception logicielle à savoir :

  • La sécurité et la gestion des rôles
  • La logique avec les bases de données
  • La fonctionnalité et l’usabilité d’une application
  • La documentation pour la collaboration avec les designers et product managers.

Outils utilisés : Bubble, PowerApps, PowerAutomate

À qui s'adresse le Nocode ?

Dans l'absolu, tout le monde. La maîtrise du Nocode va sans aucun doute devenir indispensable pour sa recherche d’emploi. Nous commençons d’ailleurs à observer ces compétences prendre une place dans les CV, comme nous pouvions voir Excel à peu près partout auparavant.

Pour entrer davantage dans le concret, voici à qui peut profiter le Nocode :

Créateurs d’entreprise

La barrière entre les idées et leur concrétisation est très souvent immense. Dans le cas de la conception logiciel ou dans le digital plus globalement, les besoins en ressources techniques sont extrêmement importants.

Jusqu’à encore peu de temps, il était impensable de monter sa structure sans avoir à ses côtés un profil technique, comme un développeur.  Mais ces profils sont extrêmement chers et beaucoup de porteurs de projet ne peuvent pas se permettre de se lancer pour cette raison.

L’apprentissage rapide du Nocode leur permet enfin de tenter des premières versions en autonomie et de tester le marché pour savoir si la direction stratégique menée est bien la bonne.

Freelance

C’est bien connu. Le freelancing est un job d’autoentrepreneur. C’est-à-dire qu’il faut à la fois gérer sa prospection, ses clients et la gestion de ses finances. Au final, c’est du temps en moins pour se concentrer sur ce qu’elle sait faire de mieux et ce pour quoi elle est réellement rémunérée.

Le Nocode est une compétence très en vogue chez les freelances puisqu’il leur permet d’automatiser de nombreuses petites tâches répétitives comme l’édition d’un devis et d’une facture.

Entreprises déjà structurées

Lorsqu'une entreprise atteint une taille critique, il devient compliqué de faire travailler les différentes équipes ensemble. Il est important de créer des processus solides au détriment de l'agilité qu'elle pouvait avant avoir à moins de 20 salariés.

D'ailleurs, les équipes "technique" et "produit" n'ont que très peu de temps voire aucun temps de disponible pour les équipes métiers comme le marketing, la finance ou les commerciaux. Pourtant, les besoins sont réels :

  • Le marketing peut vouloir ajouter des éléments sur le site web
  • Les commerciaux souhaiteraient automatiser l'envoi d'e-mail de prospection
  • Le finance souhaite automatiser ses rapports.

Le Nocode peut aider ces entreprises à retrouver l'agilité qu'elle avait tout en respectant des processus solides qui leur permettent alors que passer à l'échelle. Le Nocode permet de rendre les équipes métiers plus autonomes.

Développeurs

Aussi surprenant soit-il, le Nocode est un parfait allié aux développeurs. Bien que ces outils ne nécessitent pas de compétences en programmation pour réaliser d’excellents projets, la connaissance des concepts et du jargon technique du code peut s’avérer un véritable atout.

Les développeurs sauront avoir les réflexes et les méthodologies adaptés au développement de logiciels, c’est indéniable. Ils seront d’ailleurs généralement mieux placés pour délivrer des projets complexes comme des outils internes pour les entreprises.

Le Nocode est avant tout une évolution des outils de développement. Tout comme l'ont été les librairies et les frameworks. Un développeur ne doit pas réinventer la roue. Il doit s'assurer d'être toujours le plus productif possible.

C’est une véritable opportunité pour eux et un outil complémentaire à leurs compétences pointues en programmation – qui leur seront utiles pour des sujets très spécifiques.

Comment devenir Nocode Maker ?

Alegria.network

Si vous pensez déjà avoir les connaissances et les compétences pour gérer des projets en Nocode ou que vous maîtrisez certains outils, nous cherchons à faire grandir notre grande communauté de Nocode Makers.

Nous avons une triple mission sur ce projet :

  1. Vous aider à trouver davantage de missions
  2. Aider notre réseau d’entreprises à trouver le bon profil selon leurs besoins
  3. Créer la plus grande communauté de Nocode Maker et démocratiser le Nocode dans le monde.

Si vous souhaitez rejoindre l’aventure, nous vous invitons à compléter ce formulaire ✌️

Alegria.academy

On ne le répétera jamais assez : seulement 0,3% de la population mondiale sait coder alors que les besoins de compétences techniques continuent d’augmenter avec les années. La pénurie est de plus en plus marquée et les formations de programmation sont aujourd’hui trop longues pour répondre à cette problématique d’urgence.

C’est pourquoi Alegria.group a fait le pari de monter la première École du Nocode sur 15 mois. 3 mois de formation à temps plein et 12 mois en alternance avec une approche par projets – pour progresser et développer des compétences techniques recherchées sur le marché du travail.

Vous souhaitez en savoir plus
sur notre programme ?

Êtes-vous prêt à devenir
Nocode Maker ?

Vous avez une idée de projet ?

Ces articles pourraient vous plaire

No items found.