EN
Prendre un RDV
audio logo

Organiser l’agence Nocode agile du futur

Christelle Curcio, CMO (Chief Makers Officer) était au micro d’Alexis Kovalenko de >Contournement> pour parler de l’organisation agile du Nocode au sein de l’agence Nocode Alegria.tech. Découvrez dans l’interview ses trois sujets fétiches du moment :

  • La construction d’une communauté de Nocode Makers 🧑🎨
  • La méthodologie Alegria appliquée au Nocode 🧮
  • La place des femmes dans la Tech 👩💻

Construire une communauté de Nocode Makers 

La construction de Makers est en plein essor chez Alegria.tech. L’objectif est à terme de travailler avec des Makers du monde entier et de les faire monter en compétences sur les cas d’usage professionnels. L’ambition est de construire une communauté d’échanges et de partages pour les Makers, autour des projets des clients, et avec des valeurs humaines bien ancrées, comme la bienveillance, le partage de connaissances et de savoir-faire.

Chaque Maker a ses propres expertises ; certains sont experts d’un outil en particulier (Bubble par exemple) ou experts de la data, du Front-end, de l’UX ou de l’UI. La communauté incarnera un véritable melting pot de tous les horizons et de toutes les compétences afin de créer une émulation jamais vue ailleurs.

Les bases de sa réussite passent par la mise en place en interne :

  • d’un certain nombre de ressources documentaires 📚
  • d’une communication autour des expertises 🕵️
  • d’un réseau d’échange entre les Makers autour de leurs missions 🙋🏽‍♀️
  • de tutoriels ou guides 🎥

Quel processus pour le recrutement des Makers ?

Le processus n’est pas si complexe, il est composé de 3 étapes :

  1. D’abord, il faut remplir un formulaire sur leur spécialité de base et leur motivation.
  2. Puis est organisé un entretien de 30 minutes par visioconférence.
  3. Enfin, le candidat doit passer un cas pratique en fonction de sa spécialité (à renvoyer sous 7 jours). Le cas pratique est notamment là pour évaluer à quel point le candidat est à l’aise avec un outil plutôt qu’un autre, et sa manière de réflexion autour d’une problématique.

Une fois les 3 étapes complétées, les équipes Alegria.tech décident d’intégrer ou non un nouveau Maker dans la communauté. S’il n’est pas recruté, c’est qu’il est estimé que le candidat n’est pas encore assez monté en compétences sur le Nocode. N’oublions pas que nous avons des clients exigeants derrière, nous ne pouvons pas former nos Makers de 0, ils doivent donc déjà avoir une certaine maîtrise des outils.

Qu’appelle-t-on un expert Nocode aujourd’hui ?

Prenons le cas concret de l’outil Bubble ; le Maker Bubble doit comprendre le système de workflows, avoir déjà développé sa méthodologie propre, une organisation dans l’interface (nommage, couleurs). Il doit avoir les capacités de s’organiser dans les outils et savoir documenter la solution technique qu’il apporte.

💬 Beaucoup de gens sous-estiment la documentation, il ne faut pas juste aller au bout du projet technique, il faut aussi pouvoir le raconter.

Dès le départ, les cofondateurs d’Alegria.tech ont été convaincus que le Nocode peut permettre une plus grande diversité et inclusion dans le monde de la Tech de demain. La motivation du Maker est le pilier principal pour lui permettre de développer une expertise Nocode ; le parcours, les diplômes, le secteur professionnel deviennent finalement secondaires.

💬 Le seul critère à retenir pour devenir un bon Nocodeur ou une bonne Nocodeuse, la motivation !

Aujourd’hui, les Makers Alegria sont des freelances mais demain la communauté sera composée à 50% de freelance et 50% de CDI. 

➡️ Vous souhaitez devenir Nocode Maker, c’est par ici

La méthodologie de projet d’Alegria.tech

Les projets de nos clients sont variés, cela peut concerner la construction d’un site web, d’une application mobile, d’une marketplace, d’un outil métier…

Pour tous ces projets, il y a le Nocode Project Leader, qui est l’équivalent du chef de projet Agile dans le développement traditionnel. C’est lui qui détaille et spécifie le projet pour son équipe et les outils à utiliser. Son travail consiste à émettre les spécifications du produit avec le client. Il doit ensuite mettre en place la phase de Design thinking du projet, segmenter les périmètres, etc.. Chez Alegria.tech, la gestion du projet passe par Airtable et les spécifications visuelles par Miro.

Une fois le projet bien cadré, il s’agit de respecter le “continuous development” (cf. le manifeste Agile original), c'est-à-dire que le client est impliqué dans toutes les avancées du projet. Dès qu’une nouvelle fonctionnalité est prête, c’est lui qui décide s’il veut la mettre en ligne, et dans quel ordre. Le contact avec le client ne doit jamais être interrompu, c’est lui qui reprend le pouvoir et décide des prochaines fonctionnalités à mettre en place dans sa solution.

L’utilisateur final doit lui aussi être intégré au produit. Ainsi, nous récupérons leurs retours à chaque phase du projet. 

La place des femmes dans le Nocode

La révolution technologique du Nocode rend la technique plus accessible en 2021. Les experts du Nocode ne sont plus forcément des personnes issues des métiers du web. Une graphiste, une designeuse, une marketeuse peut aujourd’hui rejoindre la communauté du Nocode, mais pas seulement. Celles qui ont l’envie peuvent y arriver car le Nocode permet une création plus simple, plus intuitive de solutions digitales grâce à un bon esprit d’abstraction. Et l'abstraction, on le sait, est plus facile à maîtriser que l’apprentissage du code !

💬 Le Nocode est une porte d’entrée pour les femmes dans la Tech, elles ne doivent plus s’autocensurer. Créons de la diversité pour faire de cette nouvelle révolution technologique un vivier d’innovation et de créativité !


Ainsi, le Nocode peut sembler être un jeu d’enfant par l’accessibilité de la technologie mais attention, de ne pas se laisser piéger par son côté envoûtant. La réussite d’un projet Nocode nécessite une gestion de projet rigoureuse et une bonne dose d’abstraction pour mettre sur pied une App et une expérience utilisateur efficace. C’est sur cette base qu’Alegria.tech est née, car les agences doivent avoir un rôle encore plus important qu’avant pour accompagner leurs clients dans leur digitalisation.

Vous souhaitez en savoir plus
sur notre programme ?

Êtes-vous prêt à devenir
Nocode Maker ?

Vous avez une idée de projet ?

Ces articles pourraient vous plaire