EN
Prendre un RDV
< Retour au blog

Portage salarial : avantages, inconvénients et pièges à éviter

Le portage salarial, c’est l’opportunité de créer votre activité en tant qu’indépendant·e tout en ayant un statut de salarié·e. L’idée est d’avoir un contrat de travail en CDI ou CDD.


Le métier de Nocode Maker est une situation idéale pour mener une activité professionnelle en freelance. En effet, il est intéressant de varier les projets, les entreprises et de se constituer un portefeuille de projets et de se spécialiser sur des outils ou problématiques précis.

A l'issue des 12 mois de formation au métier de Nocode Maker, les étudiant·es de l’Alegria.academy ont un bagage solide et un “book” bien rempli grâce aux nombreux cas pratiques et aux neuf mois de spécialisation en alternance. Ils sont parfaitement équipés pour se lancer à leur compte. 🧳

Mais comme de nombreux travailleurs en freelance, le manque des avantages d’un CDI se fait parfois sentir. Congés payés, cotisations pour la retraite, revenus fixes… Et s’il existait un mix parfait entre Freelance et CDI ?

Définitions, avantages, inconvénients, limites et pièges du portage salarial… voici tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer dans cette relation tripartite entre freelance, entreprise et société de portage. 👨‍👩‍👧

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est considéré comme une relation tripartite soit ⬇️

relation tripartite portage salarial

Concrètement, le freelance, ou salarié porté, contacte une société de portage. Celle-ci va l’embaucher en CDI puis signer un contrat qui unit la société cliente, le salarié porté et la société de portage. 

Dans ce contrat tripartite, le salarié porté continue d’exercer son activité de manière indépendante. Mais au lieu de réceptionner directement le paiement de ses missions sur son compte bancaire, il facture ses clients via son entreprise de portage salarial. Cette dernière convertit ensuite le chiffre d’affaires réalisé en salaire, payant au passage les cotisations sociales, les charges patronales et l’impôt sur le revenu.

Mais quels sont les avantages du portage salarial et ses inconvénients ?

Quels avantages pour le portage salarial ? ✅

  • Une plus grande facilité d’emprunt 🏦 : Les banques prêtent plus facilement à un indépendant en portage, car il bénéficie de la même protection sociale qu’un salarié (incluant le chômage notamment) et parce que techniquement il est en CDI.
  • L’administratif ? Une partie de plaisir 💁 : C’est l’entreprise du portage salarial qui s’occupe de réceptionner les paiements, de régler les cotisations sociales, de prélever l’impôt à la source, de déclarer les frais professionnels, etc. 

Le portage salarial ne nécessite pas de créer une structure juridique dédiée. Autrement dit, c’est un peu comme si vous (re)deveniez salarié·e. Quelqu’un s’occupe pour vous de la plupart de vos démarches. C’est sans doute l’un des avantages du portage salarial les plus appréciés.

  • Une protection sociale complète 👉 : en portage, vous avez accès au chômage et à la retraite, comme un salarié classique. Mutuelle, prévoyance et assurance RC pro sont également obligatoires, ce qui vous garantit un niveau de protection élevé.
  • Préserver votre liberté...🕊 : Malgré un statut salarié, vous restez libre comme un freelance : vous gérez votre temps comme vous le souhaitez, vous choisissez vos clients et vos missions librement et vous négociez votre salaire… Vous êtes même libre de mettre fin à votre contrat de portage quand vous en avez envie.

Quels inconvénients pour le portage salarial ? ❌

  • Le niveau des charges : en portage, les freelance paient environ 45% de charges. Comparés au 22% de charges en micro-entreprise, la différence est élevée. Certes, les frais professionnels permettent d’optimiser ce montant. Mais il reste que le statut est parfois considéré comme coûteux par rapport à la micro-entreprise. Ce niveau de charges se rapproche en revanche du niveau observé en société commerciale (SASU, EURL).
  • L’éligibilité limitée : le portage salarial n’est malheureusement pas ouvert à tous·tes les indépendant·es. Il requiert des conditions de diplôme et d’activité assez restrictives détaillées dans la convention collective du portage salarial. Si vous facturez des particuliers, exercez une profession réglementée ou encore que vous pratiquez des tarifs inférieurs au seuil défini par la convention, alors vous ne serez pas éligible au statut.
  • Votre rentabilité 💳 : en portage salarial, votre salaire n’est pas garanti. Vous devez avoir assez de ressources afin que la société en portage salarial puisse vous verser un salaire.
  • Le coût 💰 : Qu’il soit prélevé sur votre chiffre d’affaires ou qu’il prenne la forme d’un prix fixe, le portage salarial n’est pas gratuit. Il est donc important de bien étudier les différentes offres disponibles sur le marché afin de trouver celle qui vous conviendra le mieux. Pour de nombreux freelance, le coût du portage salarial est un inconvénient difficile à surmonter.

Portage salarial, piège ?

⚠️ Attention, ce n’est pas vraiment un piège, mais portage salarial et travail à l’étranger ne sont généralement pas compatibles : le portage salarial est toujours rattaché à un pays.

Exemple : si l’entreprise de portage salarial est française, il faudra que le freelance soit résident fiscal en France. Il existe cependant des solutions pour des projets à dimension internationale. Dans ce cas, le portage salarial international peut être demandé et aura le même mode de fonctionnement que le portage salarial traditionnel.

Cette méthode concerne tout type de missions, longues ou courtes. À noter que le consultant effectuera ses missions en tant qu’expatrié du pays dont il est originaire.

Si la vie de digital nomad vous attire, réfléchissez bien à la façon dont vous souhaitez construire votre projet d’expatriation.

Portage salarial et salaire

Combien coûte le portage salarial ? 💸

Pour passer en portage salarial, il faut s’acquitter de frais de gestion auprès de son entreprise de portage salarial. La plupart des sociétés prélèvent une somme comprise entre 3 et 10% du chiffre d’affaires.

Le choix de la rédac 👇

De notre côté, nous recommandons souvent la société suivante : Jump 🚀

Jump est une société de portage salarial complète et moins coûteuse que les autres plateformes sur le marché. Elle propose un abonnement fixe de 79€ par mois et un parcours entièrement digitalisé.

NB : nous ne sommes pas partenaires de Jump.

Portage Salarial et risques

Le portage salarial est un excellent outil qui permet à l’entreprise comme aux sous-traitants de gagner en flexibilité et en confort de travail. 

Mais quels sont les risques du portage salarial

Au niveau légal, le freelance entre dans le cadre légal des contrats de travail CDD ou CDI. Ainsi, il n’a pas à s’acquitter des paiements à l’Urssaf, puisque la société de portage s’en occupe pour lui, et les risques de requalification de contrat sont grandement diminués. En effet, de nombreux freelance travaillent actuellement illégalement avec une seule entreprise au lieu de plusieurs. Dans ce cas, le freelance peut demander une requalification de la nature de sa collaboration avec ladite entreprise et obtenir un CDI. Ce qui peut générer des coûts pour l'employeur.