EN
Prendre un RDV
audio logo

API : définition, comment ça marche ?

En utilisant un service comme Amazon, nous ne nous rendons pas compte que cette plateforme est connectée à une multitude d’autres pour fonctionner, via des API. Mais qu’est-ce qu’une API et comment des données peuvent-elles communiquer entre différents services ?

Nos applications et sites préférés sont tous connectés à d’autres plateformes, même si nous ne nous en apercevons pas. 

Par exemple, de nombreuses applications, comme Uber, sont connectées à Google Maps pour afficher des cartes du monde. Ou encore les modes de paiement en ligne des différents sites e-commerce ou marketplaces.

Nous sommes tous connectés à ces différents services, mais comment expliquer que ces données communiquent entre elles ?
Réponse : C’est grâce aux APIs (Interface de programmation d'application).

API : un moyen d’échanger de la data en temps réel partout dans le monde

En informatique, une API est un ensemble de protocoles qui fonctionne comme un messager. Il permet à deux systèmes de communiquer entre eux pour échanger de la data ou des instructions.

Prenons un exemple concret. Pour réserver un billet d’avion sur un comparateur de vols, vous devez remplir plusieurs champs de recherche. Le lieu de départ, le lieu de destination, les dates, le nombre de passagers, le nombre de bagages, etc. Tous ces paramètres permettent d’interagir avec les nombreuses compagnies aériennes comme Air France via leur API, la porte d’entrée à toutes leurs données. 📈

À travers cet exemple, on comprend bien que l’API permet  d’interroger des bases de données pour fournir des services. En bref, une API fonctionne comme une prise de courant à laquelle n’importe qui, s’il en a l’autorisation, peut se connecter pour en extraire de la data. 🔌

API et automatisation grâce au Nocode

Dans l’univers du Nocode, comme dans celui de la programmation traditionnelle, les API sont indispensables pour construire des plateformes ou des applications multiservices. Le cas d’usage le plus fréquent étant celui de la nécessité de connecter sa plateforme e-commerce à un système de paiement. 💸

À noter que la plupart des applications, plateformes ou marketplaces construites à l’aide du Nocode utilisent Airtable ou des outils semblables de base de données dynamiques pour gérer l’ensemble de la data d’un projet. Pour que les bases de données Airtable et les fonctionnalités de ces sites communiquent, il est nécessaire de les connecter via l’API d’Airtable.

Mais en Nocode, il existe un domaine particulier où les API sont régulièrement utilisées, c’est celui de l’automatisation. En effet les services d’automatisation comme Zapier et Make proposent à leurs utilisateurs de connecter des applications et sites internet pour communiquer entre elles. Le but est de déclencher des actions en fonction de certains événements.

Par exemple il est possible de :

  • Ajouter un module de signature électronique à votre application et envoyer automatiquement un duplicata à l’utilisateur. 📝
  • Automatiser l’envoi d’un mail sur une messagerie Google, à chaque fois qu’une application de VTC est utilisée pour un déplacement professionnel afin de générer une note de frais. 🧾
  • Automatiser l’envoi d’un e-mail de remerciement pour un achat sur une page e-commerce. ❤️
  • Envoyer à tous vos collaborateurs une notification sur Slack à chaque fois que vous postez un message sur LinkedIn. 📨

Pour que ces services fonctionnent entre eux, Zapier et Make utilisent les API mises à disposition par les éditeurs d’outils.

C’est pourquoi les plus grands éditeurs de logiciels créent des API pour que d’autres créateurs de programme ou utilisateurs puissent les associer à des plateformes pour proposer de nouvelles fonctionnalités. 💡

API : sécurité, fonctionnement et autorisation

ll existe quatre principaux types d’interfaces d’API.

  • 👋 Les API ouvertes : Elles sont ouvertes à tous. Les éditeurs de logiciels proposant ce type d’API fournissent dans leur documentation une clé publique, permettant de se connecter à leur base de données.
  • 🤝 Les API partenaires : Ces dernières permettent à une organisation de donner accès à une partie de ses ressources à des entreprises externes sous certaines conditions, comme celle d’avoir une licence autorisant l’utilisation de l’API. Seuls les services inscrits dans une liste blanche ont accès à la donnée de l’entreprise ou à ses services.
  • 🤫Les API privées ; aussi appelées API internes, elles ne sont accessibles qu’aux différents services d’une même entreprise. C'est-à-dire que seuls les acteurs internes d’un même groupe peuvent les utiliser.
  • 👨‍👩‍👦‍👦 Les API composites : elles permettent à partir d’une clé unique d’accéder à différents services et bases de données. Elles sont particulièrement utiles pour un éditeur de logiciel qui n’aura plus qu’à proposer une seule clef d’API pour que des utilisateurs se connectent à plusieurs services et applications.

⚠️ Attention : Une API ouverte ne signifie pas forcément que son utilisation soit gratuite. Par exemple, un éditeur de logiciel pour proposer une API ouverte limitée à un certain volume d’échange. Une fois le volume maximum atteint, l’utilisateur devra souscrire à un abonnement pour continuer de connecter son application à ce service. C’est par exemple le cas de Google Map ou de CoinMarketCap.

Pour en savoir plus -> Quelle différence entre API et Webhook ?

Vous souhaitez en savoir plus
sur notre programme ?

Êtes-vous prêt à devenir
Nocode Maker ?

Vous avez une idée de projet ?

Ces articles pourraient vous plaire